blog.1pagesurleweb

Sites en une page pour les entreprises et les associations : solution d'avenir ?

Une page et trois principes

Créer un site en une page, c’est devenu une mode depuis deux ou trois ans (2013). Ce qui attire surtout l’attention de l’internaute, c’est un design moderne, hyper-esthétique et une manière dynamique de visiter la page. Deux outils servent ici à la dynamiser. Le premier est le scrolling, c’est-à-dire le fait de pouvoir atteindre les secteurs de la page depuis le menu avec un défilement contrôlé et automatique (inutile de se casser l’index sur la roulette de la souris !). Ce sont la plupart du temps des scripts Jquery ou Javascript qui génèrent cette fonction. Le second, ce sont les animations qui sont affectées à certains éléments de la page (blocs de textes, icones, images) dont on peut avoir une idée si on se rappelle de celles qu’on trouve par exemple dans des Powerpoint (effet de glissement, d’apparition, d’entrée, de sortie, de rideau, de fondu etc…). Ce sont ici les nouvelles fonctionnalités de HTML5 et de CSS3 qui génèrent les effets.

Alors, ils sont seulement beaux ces sites ? Tout dans l’apparence et rien dans la tête ? On pourrait dire en effet que les contenus sont maigres et donc qu’ils ont peu d’intérêt pour l’internaute. Ce serait sans compter sur les nouvelles façons dont les internautes s’approprient les contenus du Web, que ce soit sur des sites, des blogs ou sur des réseaux sociaux. Pour faire simple on pourrait attribuer à ces façons de lire trois principes : la vitesse de lecture, la cohérence du contenu et l’intérêt des contenus.

Finis les sites aux gros blocs d’informations qu’on met plusieurs minutes à lire. Ce que veut le visiteur c’est aller vite et surtout aller à l’essentiel. C’est aussi trouver une articulation entre les informations pour en comprendre le raisonnement. Une seule page, cela permet de rester concentré sur un contenu articulé logiquement dans les différentes sections du site, sans avoir besoin de naviguer sur un nombre trop important de pages. Enfin, comme pour tous les sites internet, tout ce qui précède serait vain si le contenu est vide ou inintéressant. Et il y a fort à parier, en tant de rédacteur d’un site, qu’il est plus facile d’exprimer une idée simplement plutôt que de proposer trop de contenus dilués où personne ne se retrouve.

Alors, le site en une page est-il une solution intéressante, en particulier pour les très petites entreprises, les artisans ou les commerçants qui ont compris qu’être présent sur internet est indispensable au développement de leur activité. C’est à cette réflexion que ce blog est dédié. Les prochains posts essaieront de faire le point sur ce que l’on peut attendre d’un site en une page pour les entreprises voire même les associations.